L’Université Grenoble Alpes recrute un Professeur en Biologie Végétale

Corps : PROFESSEUR DES UNIVERSITES

Concours (Art.) : 46.1

Le / la professeur recruté(e) conduira des études multi-échelles pour élucider des mécanismes fondamentaux du développement et/ou du métabolisme des végétaux

Section CNU : 66 (65 en secondaire)

Localisation du poste :

Laboratoire Physiologie Cellulaire et Végétale (Université Grenoble Alpes  – CNRS – CEA/DRF/IRIG  – INRAE) Grenoble, France

Mots-clés : Biologie végétale, Biologie du développement, Métabolisme, Physiologie,  Epigénétique

Enseignement

Composante/UFR : UFR CHIMIE BIOLOGIE
URL composante : https://chimie-biologie.univ-grenoble-alpes.fr/
Contact mail : corinne.mercier@univ-grenoble-alpes.fr (coordination des enseignements en Biologie)

Descriptif enseignement

Le professeur recruté (H/F) interviendra dans les enseignements de Biologie Végétale, Biologie moléculaire, Biochimie et Physiologie, Génétique en Licence Sciences et Technologies, mention Science de la Vie (L1-L3), en Formation initiale et continue (cours, TD, TP), à Grenoble. En particulier, une forte implication dans le programme international de Licence (enseignements en Anglais) est attendue. Il / elle contribuera également au Master International Plant-Int. Il est souhaité qu’il/elle prenne rapidement des responsabilités dans la gestion des formations.

Recherche

Lieu d’exercice : Laboratoire de Physiologie Cellulaire et Végétale (Grenoble).

Regroupant 10 équipes, le LPCV mène une activité de recherche visant à élucider les mécanismes fondamentaux du vivant, sur trois grands axes thématiques : Morphogenèse et développement ; Photosynthèse et métabolisme carboné ; Réponses et adaptation à un environnement abiotique changeant. Le LPCV développe ses travaux avec une approche multi-échelle, des niveaux moléculaires à l’organisme entier, et s’appuie pour cela sur trois grands développements technologiques : Biologie structurale intégrative, Imagerie multi-échelle et Biologie computationelle multi-omique.

Le/la professeur.e développera son projet dans un des grands axes thématiques de l’unité, au sein de l’équipe qui lui permettra de développer ses travaux de la façon la plus cohérente et la plus complémentaire. Le/la candidat.e prendra soin de développer un projet reposant sur les forces de l’unité d’accueil, en particulier en termes technologiques, et pourra proposer des approches nouvelles. La présence et les interactions scientifiques avec les autres laboratoires de l’institut hébergeant l’UMR, l’institut IRIG, ainsi que les autres unités de biologie végétale et de biologie cellulaire du campus de l’UGA offriront un environnement interdisciplinaire riche dont bénéficiera pleinement le/la nouveau/elle professeur.e.

Contact Recherche : francois.parcy@cea.fr

Activités administratives

Aucune responsabilité n’est attendue dans les 2 premières années

Informations à destination des candidats :

  • L’Université́ Grenoble Alpes recrute sur les compétences et fait travailler tous les talents. Elle encourage les candidats en situation de handicap à accéder aux emplois d’enseignants-chercheurs.
  • Les enseignants-chercheurs sont astreints à résider au lieu d’exercice de leurs fonctions (l’Art .5 du décret n° 84- 431 du 6 juin 1984).

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
13 − 7 =